Utilisez mes traces & mes informations, OUI, mais c'est moi qui choisis !

Réflexions d'un dimanche pluvieux ...

Ah, le "marketing digital", les plateformes DMP (Data Management Platform), le Graal du marketing, qui, à partir de nos traces et informations en tout genre, recoupées mais non nominatives, bien sur, appuyées du "Machine Learning" et autres IA, vous dicterons vos rêves, vos envies et, dans un endroit totalement nouveau, on vous saluera en vous proposant votre boisson préférée déjà prête car ils savent où vous étiez il y a 10 minutes... Bref, presque de l'inception, le Graal du marketing !!! 
Ben, tout ce dispositif ne tient finalement qu'à 2 choses liées :

  • La surveillance finalement simple dans un système centralisé,
  • Une vie digitale identifiable (par opposition à anonyme),

"Intelligence Plateform", c'est quoi ?

On me demande de plus en plus la définition de "Intelligence Platform". Je  réponds simplement par un objectif et un commentaire. 

  • L'objectif :  

          "Répondre rapidement aux questions d’hier et à celles qui ne sont pas encore posées !"

  • Le commentaire : 

          "Oui c'est possible."         

Respect, j'aime les choses simples ...

Il y a des personnages dans votre vie professionnelle qui marquent. Personnellement, j'ai une affection particulière pour les gens humbles et qui, sans vague, sans prétention, révolutionne le monde.
Internet, c'est l'équivalent de la révolution industrielle, sans la fumée. Et bien, regardez simplement cela et je n'ai plus rien à expliquer !! 
http://www.dailymotion.com/video/x8omty_tim-berners-lee-the-next-web-of-ope_tech
Comme les choses sont simples ...

Problèmes de déploiement résolus par le Web, la mobilité recommence ...

Bon, il est vrai que d'avoir sa petite application dédiée sur iPhone est "marketingnement" important voire essentiel pour le grand public.
En revanche, le monde de l'entreprise amène son lot de contraintes, d'obligations, d'usages et de mises à jour d'applications. Dans un contexte de mobilité, tout cela peut être délicat de gérer une flotte d’appareils mobiles intelligents. Pourquoi ?

Google lance son socle Open Data ...

Petit tour du coté de Google qui met à disposition une plateforme pour héberger et restituer des jeux de données multiples et variées: http://www.google.com/publicdata/
On y retrouve :

Des pédagogues comme on les aime ...

Un hommage simple à Monsieur Hans Rosling, que mes amis  d'Antidot m'ont fait connaitre, qui sait expliquer simplement des choses parfois complexes.
Regardez les vidéos et vous comprendrez comment la machine à laver contribue au réchauffement climatique ...
Créateur de gap minder ... un outil fabuleux d'analyse quadri-dimentionnelle.

La vague OpenData, mais l'ordre dans tout cela ...

Ca y est, c'est à la mode, chacun y va de son OpenData par ci et OpenData par là...
Force est de constater que, comme la finance, la technologie est sujette à un comportement moutonnier mais là, il ne faut pas s'en plaindre, cela va dans le sens du citoyen. Même la C.E.E souhaite que les états membres de publier les données. Bien, au passage, on y découvre un potentiel de l'ordre de 40 Mds d'Euros (magie des chiffres quand tu nous tiens).

L'open data gouvernemental, version française

L'Open data français est ouvert, www.data.gouv.fr, quelle déception.
Même des données sont contenues dans des formats "pratique à post-traiter" : 47 en PDF, 33 en DOC dont le "plan d égalité des chances" et le plus drôle 80 au format AUTRES (là, même mettre un format était trop compliqué),pfuuuttt.
C'est vraiment une boite à chaussure à l'instar du médecin de campagne. Même pas l'ombre d'une API et pour cause...

Mais où sont passés les Mashup ?

Voila plusieurs années que je travaille sur la manipulation de données numériques sous toutes ses formes, sur l'arsenal technologique qui nous permet réassembler sur une même page différentes informations : le temps à Atlanta, la circulation à Tokio, les dernières nouveautés cinématographiques, jouer en réseau avec un Argentin, le numéro de quai de mon prochain TGV à la gare Part-Dieu .... Aujourd'hui, tout cela se fait sans se soucier des technologies sous-jacentes, bien non ?

Les RIA sont morts vive HTML5

 Il y a deux ans (2009), on m'a posé la question suivante : "Quel RIA (Rich Internet application) dois-je utiliser ?".
Ma réponse a été celle-ci :
"C'est une mauvaise question, prend ce qui t'arrange, fait du quick and dirty de toutes les façons, dès que HTML5 sort, les RIA, au sens où nous l'entendons (Flex, Silverlight etc...), sont morts."

Pages

Subscribe to Inception RSS